L'UMP

Sur les questions sociétales, l'UMP ne vaut pas mieux que le PS. Certes les chrétiens doivent participer aux grands débats de société, comme le rappelait Sa Sainteté le Pape émérite Benoît XVI. Mais il ne s'agit pas pour autant de servir de masse de manoeuvre à un parti politique qui ne défend pas la loi naturelle.

Cette rubrique s'adresse aux catholiques qui votent UMP et vise à leur montrer que l'UMP a fait semblant de s'opposer au mariage homosexuel et valide en réalité les choix du Régime.

En plein milieu du débat sur les Journées de retrait de l'école (JRE), il est intéressant de faire remarquer que les mesures actuelles qui attaquent nos enfants et viennent du lobby LGBT ne datent pas de François Hollande.

J'en veux pour preuve la circulaire n°2003-027 de l'Education Nationale intitulée “L'éducation à la sexualité dans les écoles, les collèges et les lycées” qui est datée du 17 février 2003 à un moment où l'UMP était au gouvernement. Le syndicat enseignant SNUIPP-FSU s'appuie précisément sur cette circulaire pour introduire le Gender dans les écoles.

Certains catholiques qui ont participé aux grandes manifestations de LMPT en 2013 ont l'espoir que l'UMP revenu au pouvoir abrogera l'infâme loi Taubira. Lourde illusion, basée sur l'idée de l'appartenance à une prétendue famille politique qui serait la droite parlementaire UMP et qui serait le mieux à même de représenter le catholicisme sur l'échiquier politique.

L'UMP avait fait la même promesse aux catholiques lorsque le Pacte civil de solidarité (PACS) avait été institué en 1999 sous le gouvernement Jospin. Cependant lorsqu'elle était revenu au pouvoir, la droite n'avait nullement abrogé la loi permettant aux duos homosexuels de se marier.

Reprenons les faits. Au cours de l'année 2013, Jean-François Copé (patron de l'UMP) avait ostensiblement marqué de sa présence plusieurs Manifs pour tous. Copé avait même appellé les militants UMP à se mobiliser contre le mariage gay à la manifestation du 24 mars:

Les responsables UMP à la Manif pour tous

Or en octobre 2013 donc plusieurs mois après la fin des grandes manifestations, il avait fait une véritable volte-face sur la question du mariage homosexuel. Tombant les masques, il avait déclaré avoir toujours été favorable au mariage de personnes de même sexe et opposé uniquement à l'adoption, à la PMA et à la GPA.

Quelle déconvenue pour les catholiques qui votaient UMP!

Pourtant si l'on cherche les prises de positions antérieurs de Jean-François Copé, on voit qu'il ment. Invité de la chaîne Public Sénat en octobre 2012, dans l'émission “Preuves par 3″, Jean-François Copé avait exprimé “clairement” son opposition au mariage homosexuel. “Je suis opposé, je l'ai dit très clairement, au mariage homosexuel. Je l'ai dit. En même temps je souhaite que les propos des uns et des autres ne soient pas caricaturés”.

Par ailleurs, on apprend que Nicolas Sarkozy, ancien président de la République est en privé lui-même favorable au mariage homosexuel.

Il apparaît clairement que les responsables de l'UMP ont menti pendant des mois, ne sachant que faire devant la formidable mobilisation des catholiques de France pour la défense de la famille. Au lieu d'annoncer la couleur et se tenir en retrait des manifestations, les responsables ont participé sans honte aucune à la mobilisation des Manifs pour tous, essayant même d'en prendre la tête, alors même qu'ils approuvaient depuis longtemps le contenu de la loi Taubira.

Un groupe de réflexion de l'UMP (la Fondation pour l'innovation politique) avait publié en 2005 un numéro de sa « Lettre » entièrement consacré à la question et se positionnant en « faveur de l'égalité des couples ».

Parmi les personnes à qui la revue donnait la parole, on trouvait Christophe Martet, rédacteur en chef adjoint du magazine homosexuel Têtu, Martine Cross, fondateur et président de l'Association des parents et futurs parents gays et lesbiens, Pierre Serne, membre du bureau exécutif de l'International Lesbian and Gays Association, Victoire Patouillard, ancienne responsable d'Act Up de 2001 à 2003 et présidente de l'association C'est l'bouquet (en faveur du mariage homosexuel), etc.

En décembre 2012, ce cercle de réflexion se définissant « libéral, progressiste et européen » se positionnait en faveur du mariage homosexuel et de la GPA dans une tribune publiée par le journal L'Immonde avec des signataires comme Elisabeth Badinter, Irène Théry et Maurice Godelier.

Il semble que depuis, les liens se soient rompus entre l'UMP et ce groupe de pensée. Cependant un certain nombre de cadres de l'UMP sont encore aujourd'hui présents à la direction de la Fondation pour l'innovation politique.

Les catholiques ne peuvent pas compter sur l'UMP pour s'opposer efficacement au mariage homosexuel.

 Problème de droit d'auteur ? Contactez-moi pour faire retirer toute donnée soumise à droit d'auteur.
Faire un lien ? <a href="http://chretien.mywebcommunity.org/">site web chrétien</a>
Tous droits réservés © 2016 Chrétien [chretien.mywebcommunity.org] pour les textes originaux