Sécularisation

La « modernité » dans laquelle nous vivons a été façonnée au XVIII° siècle par la franc-maçonnerie. Partout où ils ont pris le pouvoir, les franc-maçons ont décrété la non-intervention de la religion dans tous les actes de la vie sociale et publique. En France la sécularisation s'est fait au nom des Droits de l'Homme et en imposant à la société la devise « liberté, égalité, fraternité » crée dans les loges maçonniques quelques années avant 1789. En arrière-plan, on retrouve les principes du libéralisme qui nient l'existence de Dieu et mettent l'Homme sur un piédestal.

Le laïcisme dont les franc-maçons sont les champions n'est pourtant pas anti-religieux, car tout est religieux en réalité dans les sociétés humaines. Leur objectif a simplement été de détruire le catholicisme, pour le replacer par la religion franc-maçonne. La sécularisation s'est mise en place progressivement, à travers des étapes comme les lois scélérates de 1905 qui ont voulu domestiquer l'Église catholique. Les papes Pie IX et Pie X avaient pourtant vu venir la menace, en dénonçant successivement le libéralisme, puis son frère jumeau qui est le modernisme et qui ont visé tous deux à extirper la foi catholique du tissu social français.

La sécularisation est en fait la toute dernière conséquence du libéralisme. Celui-ci repose sur la prétendue souveraineté absolue de l'Homme, dans une totale indépendance de Dieu et de son autorité. Face à ces idées qui se répandent, en décembre 1864 le pape Pie IX avait publié le Syllabus (« Recueil renfermant les principales erreurs de notre temps ») qui condamne le libéralisme à travers la réfutation de quatre-vingts propositions modernistes. Pie IX ne s'en tint pas là puisque qu'entre décembre 1869 et octobre 1870, le Concile Vatican I réunit sous son égide condamne à nouveau le libéralisme dans la Constitution « Dei Filius ».

La vérité catholique implique que la foi est au-dessus de la raison. A l'inverse le règne exclusif de la raison (ou « rationalisme ») et de la nature (ou « naturalisme ») n'aboutit qu'à la négation de Dieu. Le libéralisme ne s'en tient pas là, puisque sa conséquence dans le champ politique est d'exclure l'Église de la vie civile au profit d'une souveraineté absolue de la « société », ce qui est la définition même de la sécularisation. Le pontificat de Pie IX parut marquer le triomphe (momentané) de ceux qu'on appelait déjà à l'époque « les intransigeants » face aux libéraux qui attendaient leur heure au sein de l'Église.

Le libéralisme est vite passé des débats philosophiques à ce qui l'intéresse réellement, à savoir la non-intervention de la religion dans les actes de la vie publique. En Fance c'est l'origine des lois scélérates de 1905, qui concrétise dans la loi la sécularisation tant souhaitée par les franc-maçons. Mais si la franc-maçonnerie veut détruire l'Église, c'est au profit de quoi ? L'Homme peut bien vouloir « se libérer » de Dieu, mais dans les bras de qui va-t-il tomber ? Sous le sobriquet de « Grand Architecte de l’Univers », le prince du mensonge n'est pas loin ! Beaucoup d'auteurs catholiques ont déjà mis en lumière l'origine satanique de la franc-maçonnerie.

Il est intéressant de voir jusqu'où peut conduire la sécularisation. Au XX° siècle, plusieurs sociétés se sont voulues « sans Dieu » (république laïciste, régime hitlérien, communisme soviétique). Or c'est le siècle qui a vu les plus grands massacres et exterminations massives d'êtres humains. Il faut comprendre que par excès d'orgueil humain, « l'humanisme » devient surhumain; de l'amour de l'Homme, on passe à la haine de Dieu, puis à la haine des êtres humains qui ont été les principales victimes de ces régimes politiques anti-religieux.

Lire d'autres articles relevant de la dissidence.

➽ Page en ligne depuis le 4 mars 2011

Auteur: Malchiel
La reproduction de ce texte sur vos blogs est autorisée en citant la référence:
<a href="http://chretien.mywebcommunity.org/secularisation.html">Sécularisation</a>

Vous souhaitez apporter votre contribution en publiant votre propre point de vue sur le « site web chrétien », il suffit d'entrer en contact avec moi. Merci, et que Dieu vous bénisse.

 Problème de droit d'auteur ? Contactez-moi pour faire retirer toute donnée soumise à droit d'auteur.
Faire un lien ? <a href="http://chretien.mywebcommunity.org/">site web chrétien</a>
Tous droits réservés © 2016 Chrétien [chretien.mywebcommunity.org] pour les textes originaux