Louis Beam

Louis Beam est un militant suprématiste blanc américain, ancien dirigeant du Ku Klux Klan. Il est considéré aux Etats-Unis comme un néonazi faisant la promotion de la haine raciale. Il est souvent considéré comme le créateur du concept de Leaderless Resistance (résistance sans leader) mais dans les deux versions de l'essai qu'il a publié en 1983 puis de nouveau en 1992, lui-même indique clairement que l'auteur de ce concept est Ulius “Pete” Louis Amoss.

Le texte d'Amoss a été publié en 1962 selon Louis Beam, alors que sa première apparition date en fait de 1953. Beam ne se souvient pas quand et où il a pris connaissance du texte d'Amos. De plus ses dossiers ont été saisis par le FBI¹, il lui est donc impossible de vérifier les dates.
¹ Police fédérale américaine.

Beam est connu pour avoir publié les bulletins d'information Inter-Klan Newsletter & Survival Alert ainsi que the Seditionist. Il suffit de faire une recherche sur un moteur de recherche pour trouver ces textes dans les archives.

Les catholiques progressistes

Au début des années 80 les suprématistes blancs issus du Ku Klux Klan prennent conscience des possibilités offertes par les ordinateurs et lancent l’idée d’un réseau informatique de grande envergure. Le sujet est abordé en juillet 1983 dans une réunion des Aryan Nations.

Dans un article appelé « Les ordinateurs et les patriotes américains » publié dans l'Inter-Klan Newsletter & Survival Alert en 1984, Louis Beam propose pour la première fois la création d'un réseau international reliant les suprématistes blancs via des ordinateurs.

Extrait:

« Il se peut très bien que le savoir-faire américain ait fourni la technologie qui permettra à ceux qui aiment ce pays de le sauver d’un sombre destin mérité. Les ordinateurs, jusqu’alors uniquement le domaine et la possession du Gouvernement et les grandes entreprises, apportent maintenant leur puissance et leur capacités à l’ Américain moyen.

Il n’est plus nécessaire d’être un programmeur ou de passer des années à l’université pour faire fonctionner un ordinateur. Leur facilité pour nous a été simplifié au point que les enfants de six ans les font maintenant fonctionner dans leur première année d’éducation dans de nombreux districts scolaires.

Il a été dit que la connaissance est le pouvoir, ce qui est plus que certains. Les offres de l’informatique à ceux qui deviennent compétents dans son utilisation, puissance insoupçonnée par les dirigeants du passé.

Un ordinateur lorsqu’il est connecté à un modem ( un téléphone pour les ordinateurs ) possède la capacité d’accéder à une quantité quasiment illimitée d’informations. Comme par magie, le mot écrit apparaît sur l’écran de l’ordinateur à une vitesse que la dactylo la plus rapide peut ne pas concurrencer. »

On lit souvent que Beam a créé le premier BBS (Bulletin Board System pour ceux qui se souviennent!), mais ce serait George Dietz (un Allemand, ancien des jeunesses hitlériennes ayant immigré aux Etats-Unis) qui en fait aurait mis en ligne le premier système informatique de communication en ligne au début de 1984 (voir peut-être dès fin 1983) appelé « Liberty Bell Network ». Il est possible de retrouver toutes ces références sur Internet.

Actualité dissidente catholiqueMême si notre identité catholique nous éloigne considérablement du mouvement suprématiste blanc, ils représentent une autre forme de dissidence tenant tête au pouvoir illégitime. Des lecteurs du site m'ayant demandé de rédiger un article sur le sujet, c'est chose faite. N'oubliez pas de s'inscrire à la lettre de diffusion pour suivre notre actualité.

L'initiative de Dietz en 1984 est immédiatement imitée par plusieurs autres militants suprématistes blancs américains, ainsi Tom Metzger de la White Aryan Resistance qui lance le « W.A.R. Computer Terminal » à l'aide de son ordinateur Commodore 64. Ces initiatives serviront d’exemple à d'autres militants de cette génération qui en feront de même.

Beam a joué un rôle dans le développement du mouvement de milice armée aux États-Unis au début des années 1990. Mais comme je le dis plus haut il n'aurait pas créé le concept de Leaderless Resistance for the Militias (résistance des milices sans leader), lequel a simplement coïncidé avec le mouvement suprématiste blanc tout en s'en distingant, selon la plupart des spécialistes

➽ Page en ligne depuis le 22 octobre 2016

Auteur: Malchiel
La reproduction de ce texte sur vos blogs est autorisée en citant la référence:
<a href="http://chretien.mywebcommunity.org/louis-beam.html">Louis Beam</a>

Poursuivre la lecture vers des articles sur des thèmes similaires: L'Église et l'immigration, Louis Beam, Le Mossad, Refaçonner l’homme, Le mondialisme, L'Islam, Dissidence catholique, Antimondialisme, Sites d’information alternative, Le Nouvel ordre mondial.

✉ Pour entrer en contact avec le « site web chrétien » ou pour apporter votre contribution en publiant votre propre point de vue, envoyez-moi un email. Merci, et que Dieu vous bénisse.

☑ Pour vous abonner à ma lettre de diffusion:

 Problème de droit d'auteur ? Contactez-moi pour faire retirer toute donnée soumise à droit d'auteur.
Faire un lien ? <a href="http://chretien.mywebcommunity.org/">site web chrétien</a>
Tous droits réservés © 2016 Chrétien [chretien.mywebcommunity.org] pour les textes originaux