Les catholiques et le Front national

L’année 2015 a témoigné de la forte progression du Front national dans l’électorat catholique. Ce rapprochement entre les catholiques et le Front national ne peut qu'être de bon augure pour la cause de la dissidence. On oppose parfois Marion et Marine, la première ayant beaucoup plus l'oreille des catholiques. L'avenir le dira.

Quelques chiffres. Selon un sondage IFOP pour Pèlerin Magazine, au premier tour des élections régionales, le Front aurait recueilli 24 % des voix des pratiquants réguliers, 25 % des pratiquants occasionnels et 34 % chez les catholiques non pratiquants.

Chez les catholiques pratiquants, la performance du Front national s’est rapprochée de la moyenne nationale (27,7 %), alors qu’auparavant ils étaient moins susceptibles que d’autres électorats de voter pour le Front.

Les catholiques et le Front national

Bien entendu les catholiques de gauche¹ (en supposant que cela existe encore) n'ont pas fini de gloser sur les relations entre le Front national et les catholiques. La semaine dernière la revue Projet a publié un numéro d’une centaine de pages, diffusé avec le quotidien La Croix (74 000 abonnés et diffusion en kiosque), sur ce sujet controversé.
¹ Représentés para des associations telles que l'Action catholique des milieux indépendants ; CCFD-Terre solidaire ; Chrétiens en forum ; Scouts et guides de France ; Secours catholique-Caritas France.

En réaction la députée du Vaucluse Marion Maréchal-Le Pen a déclaré sur RTL le 28 septembre dernier: « Ce journal n’est que le fossile d’un catholicisme d’extrême gauche aujourd’hui battu en brèche par le réel. » Marion Maréchal-Le Pen a annulé sa participation prévue le lendemain à l’émission « Face aux chrétiens » sur KTO en collaboration avec La Croix et les radios RCF et Radio Notre-Dame.

En tout cas Marion participera le 16 octobre à la prochaine manifestation de La Manif pour tous. Ce qui ne peut que rapprocher les catholiques du Front national, contrairement à ce qui est la politique de sa tante Marine.

Depuis les déclarations outrancières de Lustiger en 1985 sur « la haine du frère qui n'est pas né ici » en passant par Mgr Louis-Marie Billé (président de la Conférence épiscopale) déclarant en 1998 qu' « il y a dans la doctrine du Front National, complexe et mouvante, des éléments contraires au respect de la dignité de l'homme », on ne peut que regretter le manque de discernement de l'épiscopat français concernant le Front.

➽ Page en ligne depuis le 13 octobre 2016

Auteur: Malchiel
La reproduction de ce texte sur vos blogs est autorisée en citant la référence:
<a href="http://chretien.mywebcommunity.org/front-national.html">Les catholiques et le Front national</a>

☄ Poursuivre la lecture vers des articles sur des thèmes similaires: Jean-Frédéric Poisson, L'affaire Clément Méric, Origines du vrai combat social, Les catholiques et le Front national, Jour de Colère, Charlie Hebdo immonde presse poubelle, Contre l'extrême-droite, François Hollande, Tea Party à la française.

✉ Pour entrer en contact avec le « site web chrétien » ou pour apporter votre contribution en publiant votre propre point de vue, envoyez-moi un email. Merci, et que Dieu vous bénisse.

☑ Pour vous abonner à ma lettre de diffusion:

 Problème de droit d'auteur ? Contactez-moi pour faire retirer toute donnée soumise à droit d'auteur.
Faire un lien ? <a href="http://chretien.mywebcommunity.org/">site web chrétien</a>
Tous droits réservés © 2016 Chrétien [chretien.mywebcommunity.org] pour les textes originaux