Frigide Barjot se désolidarise

L'ex-égérie des manifestations de l'an dernier a fait publier dans l'Immonde de vendredi 31 janvier un texte ("Manifeste pour la Paix Civile") signé d'une quinzaine de ses amis de « L'Avenir pour tous » dans lequel elle se désolidarise de la manifestation du 2 février. Comment justifie-t-elle cette désertion en rase campagne, alors même que le combat est loin d'être gagné?

Dans le manifeste qu'elle publie, Frigide Barjot fait mention des deux manifestations récentes qui ont eu lieu à Paris:

« Depuis le début de l'année 2014, deux manifestations nationales ont déjà battu le pavé parisien, l'une à l'initiative de la Marche pour la vie prônant de supprimer la loi Veil, l'autre, du collectif Jour de colère, exigeant le départ de François Hollande. »

Sur la question de l'avortement, Frigide Barjot rejette la revendication de suppression de la loi Veil réclamée par les 40.000 manifestants de la « Marche nationale pour la défense de la vie » du 19 janvier dernier. Rappelons que le pape François lui-même a soutenu cette manifestation pro-vie.

Le 22 janvier, le gouvernement a fait retirer de la loi la mention relative à la détresse des femmes, aggravant ainsi la loi Veil et donc la nécessité de sa suppression. Or Frigide Barjot estime que la priorité est le "retour à la loi de 1975 pour refuser la banalisation de l'avortement en reconnaissant la détresse des femmes" donc pas d'abrogation mais retour au texte original.

Sur le mouvement du Jour de Colère, Frigide Barjot pointe du doigt « la radicalisation et la violence qui montent » et s'en désolidarise également.

Pourtant les personnes honnêtes savent que les perturbations à la fin de la manifestation du 26 janvier étaient le fait de policiers en civil (reconnaissables à leurs pantalons secs, alors que les vrais manifestants étaient trempés par la pluie) envoyés pour provoquer et permettre les 250 arrestations dont s'est enorgueilli le ministre de l'intérieur.

Frigide Barjot et ses amis condamnent le Jour de Colère en parlant d'"enfermement communautariste et de tentation de s'ériger en contre-culture" (sans doute préfère-t-elle la contre-culture gay), ainsi que d'"amalgames qui assimilent les croyants à des adversaires de la légalité républicaine". Elle estime que le clergé fait silence sur le sujet pour préserver "un semblant d'unité parmi ses fidèles".

« L'Avenir pour tous » de Frigide Barjot sur la ligne de l'UMP

Si l'on analyse la situation, on se rend compte que Frigide Barjot et ses amis de « L'Avenir pour tous » sont entièrement sur la ligne de l'UMP.

Concernant une abrogation de la loi Veil, n'y sont favorables ni l'UMP ni même le FN si l'on en croit la récente déclaration de son vice-président Florian Philippot qui disait en décembre 2013: "Il n'y a aucune restriction du droit à l'avortement dans le projet du Front national". Frigide Barjot est sur cette ligne, qui veut juste rétablir la mention relative à la détresse des femmes.

Concernant le mariage homosexuel, Frigide Barjot valide l'idée d'une union civile entre personnes de même sexe. Seules la PMA et la GPA ne trouvent pas grâce à son goût. Exactement comme Jean-François Copé, le patron de l'UMP qui a déclaré en octobre dernier avoir toujours été en faveur du mariage gay... alors même que six mois avant, le 24 mars 2013, il pavoisait en tête de la Manif pour Tous!!!

Ayant adopté sans le dire les positions de l'UMP, Frigide Barjot et ses amis de « L'Avenir pour tous » sont aujourd'hui hors-jeu des mouvements contre la dénaturation du mariage. Elle est aujourd'hui moins radicale que le pape Français (qui appelle bien, lui, à manifester contre l'avortement) et moins radicale que des évêques de l'épiscopat de France comme le cardinal Barbarin qui manifestera dimanche.

Les arguments de Frigide Barjot ne sont que des prétextes pour ne pas manifester dimanche, conformément aux consignes de l'UMP qui voit avec horreur l'apparition et le développement en France d'une authentique dissidence contre le Régime.

Pour vous abonner à ma lettre de diffusion:

 Problème de droit d'auteur ? Contactez-moi pour faire retirer toute donnée soumise à droit d'auteur.
Faire un lien ? <a href="http://chretien.mywebcommunity.org/">site web chrétien</a>
Tous droits réservés © 2016 Chrétien [chretien.mywebcommunity.org] pour les textes originaux