Méthodes d’évangélisation

Dans le Nouveau Testament, aucune méthode d’évangélisation n'est spécialement proposée. Contrairement à ce que pensent certains, d'ailleurs. Certes on trouve dans l'Évangile plusieurs passages où des personnes viennent à Jésus en lui demandant « Seigneur, que dois-je faire pour être sauvé ? » Dans ses réponses, Jésus nous surprend. Il ne dit pas « Confessez-vous et croyez en moi », il fait des réponses différentes à chaque fois. Il ne donne jamais deux fois la même réponse, nous incite à comprendre ce qu'il y a dans le coeur de chaque personne, plutôt qu'asséner un discours standard.

L'évangélisation doit se faire avec l'inspiration de l'Esprit Saint, être missionnaire c'est essentiellement avoir compris cela. Sonder le coeur de chacun permet de le toucher, alors que répéter un discours identique quel que soit l'interlocuteur ne donne pas de résultat, même s'il est axé sur la prédication de l'Évangile. Jésus a assurément beaucoup à nous apprendre sur la façon de toucher les coeurs. Mais nous montre-t-il pour autant une méthode d’évangélisation particulière ? Voyons de plus près ce qu'Il dit aux personnes qui lui demandent que faire pour accéder à la vie éternelle.

Par exemple, Jésus s'arrête au milieu de la foule pour parler à Zachée et le suivre dans sa maison pour dîner. Lorsque Zachée se repentit de l’argent qu’il a dérobé, Jésus lui dit alors qu'il a gagné le salut. Ailleurs dans le passage sur le jeune riche, Jésus lui ordonne de vendre tout ce qu'il possède, donner l’argent aux pauvres et le suivre comme étant son disciple. Mais l'homme refuse et Jésus le laisse s'en aller, sans plus chercher à le convertir. Lorsque le pharisien Nicodème lui demande comme avoir la vie éternelle, Jésus lui dit qu'il faut naître une seconde fois. Perplexe, Nicodème doit se contenter de cette phrase, sans plus d'explications.

La Samaritaine n'est pas condamnée par Jésus. Sans chercher à l'offenser, Jésus la met face à la vie de promiscuité qu'elle a choisi. Le larron crucifié en même temps que Jésus se convertit au crépuscule de sa vie. Le Christ ne lui reproche nullement le caractère tardif de cette conversion, il lui ouvre simplement les portes du Paradis, l'important est d'avoir reconnu Jésus comme étant le Messie. On voit donc clairement dans les Évangiles que Jésus considère chaque personne comme différente, il leur parle de façon différente, sans répétition d'un discours convenu. C'est sa façon à Lui d'évangéliser.

Chaque chrétien peut témoigner du fait que sa propre évangélisation s'est déroulée d'une façon particulière, liée à l'histoire personnelle de chacun. Il n'y a pas de méthode d’évangélisation standard qu'il faudrait suivre comme un prêt-à-penser. On le voit bien à travers les différents exemples de conversion présents dans le Nouveau Testament. Cette incroyable variété d'expériences de conversion dans les Évangiles doit nous faire réfléchir.

Lire d'autres articles portant sur la foi chrétienne.

Page en ligne depuis 2010

Un commentaire ? Contact !

 Problème de droit d'auteur ? Contactez-moi pour faire retirer toute donnée soumise à droit d'auteur.
Faire un lien ? <a href="http://chretien.mywebcommunity.org/">site web chrétien</a>
Tous droits réservés © 2016 Chrétien [chretien.mywebcommunity.org] pour les textes originaux